L'ASSOCIATION

logo petit

L’association Bassin d’Arcachon Conservation soutient des actions de conservation de la biodiversité à travers le monde.

L’association agit au côté d’organismes déjà très impliqués dans le domaine environnemental.

A l’étranger elle soutient des associations qui viennent en aide aux populations animales, à leurs milieux et aux populations humaines.

Programmes de conservation

Logo_SCF_RVB-1Logo_SCF_RVB-1

Sahara Conservation Fund

Créé en 2004 pour faire face à la vague d'extinction catastrophique qui menace la grande faune sauvage nord-africaine, SCF est aujourd'hui acteur de nombreux projets de conservation des espèces et de l'habitat.
L'un des projets phares mené par SCF est celui de la réintroduction de l'oryx algazelle au Tchad, mené conjointement avec l'agence environnementale d'Abu Dhabi, les zoos européens et le gouvernement du Tchad.
Calque 23Calque 23

Arctictis Binturong Conservation

Arctictis Binturong Conservation est, à ce jour, le seul programme de conservation entièrement dédié à la protection du binturong. Autant en France qu’aux Philippines, ABC s’implique grandement dans la sensibilisation et l’éducation du grand public à la sauvegarde de cet animal encore méconnu. Des projets de recherche sont également en cours, afin d’en apprendre davantage et de pouvoir mettre en place de plus grands projets de conservation.
Calque 5Calque 5

Elephants Without Borders

EWB est une ONG basée au Botswana, dans le Sud de l’Afrique. Traduit «Eléphants sans frontières» en français, elle oeuvre dans les différents pays du Sud de l’Afrique, avec le soutien des gouvernements, et est aujourd’hui le principal programme de gestion et de conservation des éléphants d’Afrique dans cette région.
Proyecto TitiProyecto Titi

Proyecto Titi

Proyecto Tití est une association qui, depuis 1985, a développé un programme de conservation multidisciplinaire qui combine recherches sur le terrain, campagnes d'éducation et projets communautaires dans le but de protéger le tamarin pinché, classé en danger critique d'extinction sur la Liste Rouge de l'UICN.
CCFCCF

Cheetah Conservation Fund

Fondée en Namibie en 1990, Cheetah Conservation Fund (CCF) est le leader mondial dans la recherche et la conservation des guépards. CCF est dédiée à sauver le guépard à l'état sauvage. La mission de CCF est d'être le centre d'excellence internationalement reconnu dans la conservation des guépards et de leurs écosystèmes. CCF travaillera avec toutes les parties prenantes à développer les meilleures pratiques dans la recherche, l'éducation et l'utilisation des terres au profit de toutes les espèces, y compris les humains.
RPNRPN

Red Panda Network

Soutenue par les acteurs du Programme Européen d’Élevage (EEP) des pandas roux, l’Organisation Non Gouvernementale Red Panda Network a élaboré un projet de conservation communautaire dans le cadre duquel 42 gardes forestiers népalais, issus des communautés locales, se sont engagés. Outre un travail de recensement et de suivi des populations de pandas roux, ces derniers organisent une lutte permanente contre les feux de forêt et mettent en place des animations pédagogiques auprès des populations locales. Véritables ambassadeurs de la conservation des pandas roux, ces sentinelles assurent un important relais d’information auprès de leurs communautés d’origine, qui se voient sensibilisées à la cause de l’espèce.
ASPINALLASPINALL

The Aspinall Foundation

En 20 ans, les populations de gorilles des plaines occidentales ont perdu 50 % de leurs effectifs. A ce rythme-là, leur disparition sera totale d'ici quelques années ! Il ne subsiste plus que 10 000 à 35 000 gorilles dans la nature et quelques 550 individus en parcs zoologiques. Un programme géré par la Fondation Aspinall a été mis en place, avec pour objectifs la réintroduction et le suivi en forêt de gorilles saisis par les autorités ou nés dans des parcs zoologiques européens.
WCCAWCCA

Wild Cats Conservation Alliance

Ce projet récent initié par la Zoological Society of London (UK) et Dreamworld Wildlife Fundation (Australie) a permis la "fusion" de deux programmes de conservation des félins emblématiques d'Asie, 21st Century Tiger et ALTA, pour donner naissance à WildCats Conservation Alliance. Aujourd'hui, la mission de WildCats CA est de générer des fonds afin de financer des projets de conservation des tigres (4000 individus sauvages) et des panthères de l'Amour (environ 100 individus dans la nature).
logo_ipelogo_ipe

Instituto de Pesquisas Ecologicas

Classé comme "Vulnérable" par l'UICN , le tapir terrestre est menacé par la chasse, la dégradation de son environnement à cause de l'industrialisation et des orpailleurs et les collisions avec les voitures. Supervisé par l'institut de recherches écologiques IPE (Instituto de Pesquisas Ecológicas), ce programme a pour ambition d'étudier la distribution de l'espèce dans la région du Pantanal, d'évaluer l'état de santé des tapirs et la possibilité de créer une zone protégée.
Free_the_Bears_Vertlogo_No_background_transparent_300x300Free_the_Bears_Vertlogo_No_background_transparent_300x300

Free The Bears

C'est après avoir visionné un reportage sur les ours, exploités pour la médecine traditionnelle chinoise dans les fermes à bile, que l'australienne Marie Hutton s'est lancée dans la protection des ours asiatiques. Depuis, des milliers d'ours ont été secourus de ces structures, de nombreux sanctuaires ont été créés, les population locales commencent à être sensibilisées, mais il reste un long chemin à parcourir pour protéger ces ours pour de bon.
KalaweitKalaweit

Kalaweit

Cette association créée par Aurélien Brulé, dit Chanee, œuvre pour la sauvegarde des sept espèces indonésiennes de gibbons. Elle recueille, réhabilite puis réintroduit les gibbons saisis chez des particuliers. Elle sensibilise et informe les populations locales. Enfin, elle protège la forêt des plantations de palmiers en créant des réserves.
HUTANHUTAN

HUTAN

Au cours du dernier siècle, le nombre d'orangs-outans a chuté de façon dramatique. Il subsiste aujourd'hui moins de 10% de la population originelle globale. Les orangs-outans de Bornéo comptent environ 54 000 individus. 11 000 d'entre eux évoluent dans l'Etat de Sabah situé au nord-est de l'île. En 1998, en partenariat avec la communauté de la basse Kinabatangan et le Département de Faune sauvage de Sabah, l'ONG française Hutan a mis en place le Kinabatangan Orangutan Conservation Program (KOCP), qui vise à préserver les orangs-outans et la faune sauvage de Sabah.
SaveTheRhinoLogoSaveTheRhinoLogo

Save The Rhino

Après le fort déclin des populations de rhinocéros en Afrique, deux britanniques décident d’organiser une «marche pour le rhinocéros», afin de récolter des fonds pour leur conservation. C’est à leur retour en Grande-Bretagne que nait le projet «Save The Rhino International», en 1993. Depuis, ce programme œuvre pour la protection des rhinocéros tout en impliquant les communautés locales. Elle participe à de nombreuses activités de conservation et soutient 18 programmes en Afrique et en Asie.
OCP 2OCP 2

Okapi Conservation Project

Depuis des siècles, la forêt d'Ituri sert de refuge aux okapis, ainsi qu'à des populations de pygmées dépendantes des ressources naturelles de ce milieu. L'ouverture d'une route à travers cette forêt a entraîné un afflux d'immigrés en quête de nouvelles terres cultivables. Il en résulte une exploitation incontrôlée de la forêt et un équilibre écologique menacé. La guerre civile, qui sévit depuis des années dans le pays, entraîne un accroissement du braconnage et de la déforestation. Il ne subsisterait plus que 10 000 à 15 000 okapis à l'état sauvage sur les 30 000 dénombrés avant la guerre civile. En 1987, Gilman International Conservation (GIC) a établi un partenariat avec l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) pour protéger l'okapi et son habitat.
HelpsimusHelpsimus

Helpsimus

Le grand hapalémur est l'un des lémuriens les plus menacés de Madagascar. C’est pour tenter de sauvegarder les 600 individus encore présents dans quelques fragments de forêt humide de l’est de l'île qu’a été créée en 2009 l’AFSGH également appelée Helpsimus. L'objectif de l'association est double : lever des fonds pour financer la conservation des grands hapalémurs à Madagascar et faire connaître au grand public ce lémurien peu représenté dans les parcs zoologiques européens.

Informations importantes :

Le zoo est actuellement fermé.